Plusieurs personnes désirent installer une ruche dans leur jardin, mais ne savent pas vraiment comment s’y prendre. L’installation et l’entretien d’une ruche dépendent de plusieurs facteurs primordiaux à connaitre.

De ce fait, nous allons vous présenter 5 choses indispensables à savoir avant de vous lancer.

L’installation d’une ruche offre plusieurs avantages

Lorsque vous disposez d’une ruche, plusieurs avantages s’offrent à vous. Tout d’abord, la production de miel. En moyenne, une ruche peut produire entre 10 et 40 kg par an. Cependant, sachez que vous ne pourrez pas récolter le miel lors de la première année de production. Cette période va servir à constituer la réserve alimentaire des abeilles.

Ensuite, vos plantes s’embelliront de jour en jour. En effet, les abeilles sont les acteurs de la pollinisation des fleurs. Les arbres fruitiers y gagneront aussi leur compte. C’est un processus important dans leurs vies.

Les abeilles ont été déclarées officiellement en voie de disparition. Sachez qu’en tant que nouvel apiculteur, vous allez participer grandement à la protection des abeilles et donc des espèces végétales.

Il y a des outils importants avant de se lancer

Pour savoir exactement quels sont tous les accessoires nécessaires, il est recommandé de demander conseil à un apiculteur de votre région. Les achats à prévoir pour l’installation de la ruche vont vous coûter un peu cher, mais l’investissement en vaut la peine. De ce fait, prévoyez de vous munir :

• D’une ruche et un essaim. Comparer les prix sur internet

• Des parpaings pour isoler la ruche du sol

• D’un enfumoir et des copeaux de hêtres

• Des cadres pour que les abeilles puissent construire directement des alvéoles

• D’une combinaison d’apiculteur : des vêtements épais, des gants, des bottes

Respecter les dispositions avant d’installer une ruche

Premièrement, vous devez vous assurer que ni vous ni votre entourage n’êtes allergiques aux piqures d’abeilles. Si c’est votre cas, demandez conseil à un apiculteur aux alentours. Il vous donnera de précieuses recommandations pour éviter le danger.

Aussi, l’installation d’une ruche dans votre jardin nécessitera un respect des normes en vigueur. Vous allez devoir vous renseigner auprès de la mairie, la Direction des Services vétérinaires (pour l’obtention d’un numéro spécifique en tant que nouvel apiculteur) et enfin contacter une assurance responsabilité civile.

Ces dispositions sont indispensables avant de lancer votre installation. Si vous ne le faites pas, vous vous exposez à d’éventuelles sanctions.

Un bon emplacement pour une meilleure productivité

Pour l’emplacement, optez pour un endroit tranquille et abrité. Évitez donc les emplacements chauds et à passages réguliers. Veillez à ce qu’elle soit installée proche d’une source d’eau (même de l’eau souillée). Placez-y des objets flottants pour éviter les noyades. Si vous disposez de plusieurs ruches, évitez de les placer côte à côte. Cela risque d’entrainer un manque de productivité conséquent.

S’occuper de la ruche sans déranger les abeilles

Pour bien s’occuper d’une ruche et éviter de perturber les abeilles, voici les démarches à prendre. Pour commencer, évitez de vous faire piquer : passez toujours par les côtés de la ruche et non par l’avant si vous voulez vous approcher.

Soyez toujours vêtus de vos vêtements d’apiculteur (vêtements clairs de préférence) bien fermés pour qu’elles ne puissent pas trouver d’ouverture si jamais quelque chose les dérange. N’oubliez pas d’enfumer l’habitacle avant de manipuler votre ruche. L’odeur va permettre de les prévenir de votre arrivée. Enfin, vous allez pouvoir prélever le miel en toute sécurité.