Le fer à lisser est devenu un accessoire pratiquement indispensable pour les cheveux de nos jours. Toujours en quête d’une coiffure parfaitement bien lissée, le besoin de son utilisation se fait en effet plus que jamais ressentir. Cependant, il ne suffit pas de se procurer un fer à lisser pour obtenir le résultat escompté. Quelques précautions et notions d’usage s’imposent pour ne pas, au contraire, se retrouver avec des cheveux endommagés.

Le choix du fer à lisser

Le choix du fer à lisser ou du lisseur doit se faire en tenant compte de quelques critères au préalable. Il est conseillé au prime abord de choisir un fer à température réglable afin de l’adapter à tous types de cheveux. Il faut ensuite tenir compte de la nature du matériau et de la taille des plaques. Les matériaux les plus recommandés sont la céramique, le titane ou la tourmaline, les deux premiers étant plus adaptés aux cheveux fragiles. Le fer à lisser peut également disposer des technologies ionique et infrarouge qui offrent une plus longue durée au lissage.

La technologie ionique que l’on retrouve aussi sur les sèche-cheveux et les brosses lissantes chauffantes, permet l’émission des ions négatifs qui éliminent l’électricité statique dans les cheveux et empêchent qu’ils se rebiquent. La technologie infrarouge quant à elle, permet d’éviter la surchauffe à la surface du cheveu, en diffusant la chaleur de l’intérieur vers l’extérieur. S’il faut privilégier les plaques plus larges pour les cheveux épais et crépus, les cheveux fins ou courts s’accommodent de plaques plus fines.

Comment utiliser efficacement son lisseur ?

Une fois les cheveux préalablement lavés avec un shampooing adapté, le plus important avant le lissage c’est de s’assurer qu’ils soient bien séchés à l’air libre ou avec un sèche-cheveux. L’idéal est d’appliquer une crème lissante pour faciliter le lissage, ainsi qu’un soin thermoprotecteur pour protéger la chevelure contre la chaleur. Certains produits (crème, baume ou huile) regroupent ces deux fonctions. L’application d’une crème hydratante à la fin du lissage favorise également une chevelure plus éclatante.

Il est indispensable de bien régler la température du fer compte tenu de son type de cheveux. Une température de 150 °C est conseillée pour les cheveux fins, 180 °C pour les cheveux normaux, et plus s’ils sont épais ou crépus. Le lissage doit commencer par la nuque en remontant vers l’avant de la tête et de préférence mèche par mèche en partant de la racine vers la pointe. Il doit se faire de manière lente pour ne pas repasser plus de deux fois sur la même mèche.

 Un bon entretien et quelques précautions s’imposent

Le fer à lisser ne devrait pas être utilisé plus de 2 à 4 fois par semaine pour ne pas abimer les cheveux. Il faut le nettoyer, quand il est débranché et froid avec un chiffon humidifié pour éviter d’endommager les plaques. D’ailleurs, leur composition particulière n’autorise pas l’utilisation de produits de nettoyage. Comme tout appareil électrique, il ne doit pas être laissé dans un endroit humide dans la salle de bain, au risque de griller les circuits électriques. Sa température pouvant rapidement atteindre les 200 °C en quelques secondes, laisser le fer branché dans un coin est formellement interdit, et le lissage doit être immédiatement arrêté en cas de fumée.